Lifestyle

Magazine Vanity Fair : un mensuel indispensable?

Le tapage médiatique autour du lancement du magazine Vanity Fair en France m’a interpellé. J’ai attendu la sortie de plusieurs numéros pour me faire une idée et vous proposer mon avis sur ce magazine américain version française.

Vanity Fair est un magazine qui fête ses 100 ans cette année, qui se dit faire de l’information et proposer du glamour… L’esprit du magazine est comme un dîner composé de douze personne cultivées que tu laisses discuter! Cela donne un coté futile et réfléchi à la fois.

Les unes du magazine ont souvent été célèbre comme les suivantes :

Une Vanity Fair Juillet 2006

Tom Ford, Scarlett Johansson et Keira Knightley – Mars 2006

Une Vanity Fair Barack Obama Mars 2009

Barack Obama – Mars 2009

Une Vanity Fair Demi Moore

Demi Moore – Août 1991

Vanity Fair s’adresse principalement aux femmes à partir de 35 ans qui s’intéressent à l’actu et aux mondanités. Il espère aussi toucher les lecteurs masculins. 

Le magazine propose trois grandes rubriques : FANFARE pour la culture , FUMOIR pour les idées et VANITY CASE pour la mode et le lifestyle. Des sujets français et internationaux sont traités tout au long du mensuel. Il se décline aussi sur Ipad avec un supplément weekend.

Ce que je n’ai pas aimé

– 93 pages de pub pour le 1er numéro. Je comprends que cela aide au financement du magazine mais tout de même c’est un peu beaucoup, non?

– Sujets culturels trop pointus (Exemple : Knoll s’habille en Koolhaas), je ne fais pas partie du ciblage de la marque et je le ressens au fil de la lecture. Je m’ennuie rapidement en lisant certains articles, que je trouve parfois trop longs également.

– Les dernières pages qui répertorient les photos de soirées mondaines. Ce n’est vraiment pas mon truc mais elles collent bien à l’esprit du magazine!

Ce que j’ai aimé

– Paradoxalement les publicités, elles sont magnifiques. Il est rare de voir dans des magazines des marques aussi luxueuses.

– Le contenu est très riche et le magazine se lit vraiment tout au long du mois : dans le train, avec une tasse de thé sous un plaid, dans son lit avant de s’endormir. Ça c’est un bon point pour moi, quand je n’ai pas la motivation d’entamer la lecture d’un bouquin.

– Des articles qui me donnent l’impression de me cultiver. Les personnalités qui font la Une bénéficient de plusieurs pages, cela permet de connaitre plus en détails l’influence qu’elles peuvent avoir dans le monde d’aujourd’hui.

Pour conclure, il s’agit d’un beau magazine, qui se lit en plusieurs fois, avec des sujets plus ou moins intéressants, selon ses centres d’intérêts.  Je ne pense pas l’acheter tous les mois car il coûte 3,95€, avec une page sur deux de pub (cher le contenu!). Vanity Fair est pointu et branchouille mais enrichissant!

Bonne lecture,

Ana.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s